Vous êtes ici : Accueil > Evénements > saison 2020

Historic Tour Charade : mi-saison franchie !

Le temps s’écoule à pleine vitesse sur le Championnat de France Historique des Circuits (Historic Tour) ! En Auvergne ce dimanche, la série fédérale a « déjà » franchi le cap de sa mi-saison. Elle se poursuivra à Nogaro dans moins de deux semaines.

Asavé Racing 65

Course 1 (Commune avec l’Asavé Racing 75)
Le top 5 : 1.J.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Vacher (Lotus Elan), 3.Achard/Piat (Lotus Elan), 4.Raffin (Cortina Lotus), 5.Tetot (Triumph TR3).
En 2 mots : Didier Gruau éliminé dès les essais libres, l’autre TVR Griffith 400 de José Beltramelli se retrouve bien esseulée dans cette course de 45 mn avec arrêt aux stands obligatoire. Le plus logiquement du monde, le Troyen y prend immédiatement le large devant la Lotus Elan de Jean-Pierre Vacher. Passée la séquence des arrêts, José Beltramelli aborde le dernier quart d’heure de la course avec plus d’une minute d’avance. A défaut d’être inquiété sur son plateau, il s’impose avec le mérite de précéder ses homologues de l’Asavé Racing 75, la famille Gaubert en tête.

Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 75)
Le top 5 : 1.J.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Achard/Piat (Lotus Elan), 3.Raffin (Cortina Lotus), 4.Vacher (Lotus Elan), 5.Fazi (Triumph TR4).
En 2 mots : Implacable vainqueur de la course du samedi, José Beltramelli repart de plus belle dans cette seconde endurance de 45 mn. Au terme du premier quart d’heure, alors que débute le bal des arrêts aux stands, le pilote de la TVR Griffith 400 possède déjà une demi-minute de marge sur la Lotus Elan de Jean-Pierre Vacher et précède les meilleurs représentants du plateau frère de l’Asavé Racing 75. Après la fenêtre des arrêts aux stands, José Beltramelli poursuit sa ronde solitaire et s’impose comme la veille devant tous les autres concurrents de l’Asavé. En catégorie « 65 », Jean-Pierre Vacher contraint à l’abandon en vue de l’arrivée, la deuxième place revient finalement à l’autre Lotus Elan de Philippe Achard/Jean-Michel Piat.

Asavé Racing 75

Course 1 (Commune avec l’Asavé Racing 65)
Le top 5 : 1.Gaubert/Gaubert (Porsche 911 2.8 RSR), 2.Besson (Alpine A110), 3.Regnier (Porsche 910), 4.Valinho/Valinho (Datsun 240Z), 5.Schneider (Datsun 240Z).
En 2 mots : Présents avec une précieuse Porsche 2.8l RSR encore inédite sur l’Historic Tour (mais ayant pris part aux 24 heures du Mans en 1977 !), Ghislain Gaubert et son fils Guillaume se partagent la pole. En course, Guillaume se porte logiquement en tête dès les premiers tours et boucle le premier quart d’heure de cette endurance de quarante-cinq minutes en solide leader devant la Datsun 240Z de Jean-Charles Valinho, l’Alpine A110 1800 de Jean-François Besson et la Porsche 910 de Sylvain Regnier. Après les arrêts, Ghislain Gaubert, passé au volant de la Porsche de tête, voit l’Alpine A110 revenir à moins de six secondes au moment de couper la ligne d’arrivée. Bon finisseur, Sylvain Regnier grimpe à la troisième place en fin de course.

Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 65)
Le top 5 : 1.Gaubert/Gaubert (Porsche 911 2.8 RSR), 2.Valinho/Mathon (Datsun 240Z), 3.Regnier (Porsche 910), 4.L’Eplatennier (Porsche 911 3.0 SC), 5.Schneider (Datsun 240Z).
En 2 mots : Guillaume Gaubert assure le premier relai sur la Porsche 911 2.8 RSR familiale et boucle le premier quart d’heure en leader avec une quinzaine de secondes d’avance sur la Datsun 240Z de Jean-Charles Valinho et l’Alpine A110 de Jean-François Besson. Après la séquence des arrêts aux stands, Ghislain Gaubert et Dominique Mathon (qui ont respectivement relayé Guillaume Gaubert et Jean-Charles Valinho) abordent les quinze dernières minutes de course sur un écart de 26’’ qui ne va guère varier par la suite. Derrière la Porsche et la Datsun, Sylvain Regnier hisse sa merveilleuse Porsche 910 à la troisième place comme en course 1. Passée entre les mains de Gérard Besson, l’Alpine A110 prend la sixième place.

Voir les résultats du week-end

Texte : Jacques Furet - © Photos  : Guy Pawlak-Racingcarmedia

 

PortFolio