Vous êtes ici : Accueil > Evénements > Saison 2018

Historic Tour Le Mans

Le circuit Bugatti du Mans a vibré trois jours durant au son des innombrables autos de l’Historic Tour (Championnat de France Historique des Circuits). La journée dominicale en a constitué le point d’orgue avec onze nouvelles courses et autant d’occasions de sacres sur le podium le plus célèbre des circuits automobile !

Asave Racing 65

Essais qualifs
Engagés : 33 - Le Top 5 : 1.Gruau/Boissy (TVR Griffith 400), 2.Beltramelli (Chevrolet Corvette), 3.Chambon (Shelby Cobra), 4.Julien (Lotus Elan), 5.John Doe (Ford GT40), etc.
En deux mots : Ouvert aux plus anciennes autos du meeting, l’Asavé Racing 65 présente dans la Sarthe l’une des plus belles affiches de sa jeune histoire. En attendant l’unique course de 60 mn, programmée dimanche à 15h00, ses protagonistes sont entrés en scène ce samedi pour leur traditionnelle séance de qualification. Au terme des 25 mn de lutte contre le chrono, le duo Didier Gruau/Claude Boissy (TVR Griffith 400) s’accapare le meilleur temps pour 4/10 devant la Chevrolet Corvette de José Beltramelli et la Shelby Cobra 289 de Nicolas Chambon. Demain, on retrouvera notamment au cœur du peloton le revenant Pierre-François Rousselot (Lotus Elan) et l’aussi capé Lucien Guitteny (Alfa Roméo GTA).

Course
Engagés : 33 - Le Top 5 : 1.Chambon (Shelby Cobra), 2.Gruau/Boissy (TVR Griffith 400), 3.Beltramelli (Chevrolet Corvette), 4.Julien (Lotus Elan), 5.Perou/Cheminot (Austin Healey 3000).
En deux mots  : Au mieux de sa forme, le plateau de l’Asavé Racing 65 offre un fort joli spectacle en ce dimanche d’Historic Tour. La TVR Griffith 400 de la paire Didier Gruau/Claude Boissy qualifiée en pole, le premier cité se charge logiquement de mener le début de course en laissant Nicolas Chambon (Shelby Cobra) et le fougueux José Beltramelli (Chevrolet Corvette) batailler pour la deuxième place. Les trois hommes sont toujours pointés dans cet ordre alors que s’ouvre la fenêtre des arrêts obligatoires aux stands. Une fois celle-ci refermée, à la 40ème minute, Claude Boissy reprend le flambeau à bord de la TVR avec José Beltramelli dans son rétro. A huit minutes de l’arrivée, la situation bascule totalement : Claude Boissy et José Beltramelli partent successivement à la faute, le premier écope d’une pénalité de 30’’ pour non-respect des routes de course, le second d’un stop and go (non-respect du temps minimum d’arrêt aux stands) et la course finit par être stoppée au drapeau rouge ! Nicolas Chambon est finalement déclaré vainqueur devant le duo Gruau/Boissy et le malheureux pilote de la Corvette. De passage, Pierre-François Rousselot hisse sa Lotus Elan au sixième rang, tandis que Lucien Guitteny/Maxime Bochet placent leur Alfa Roméo GTA à la deuxième place en Tourisme derrière la Cooper de Gregory Carini.

Asave 66-81

Essais qualifs
Engagés : 20 - Le Top 5 : 1.Metzger (Cesca Grac), 2.Perou/Cheminot (Chevron B8), 3.Gaubert (Porsche 911 RS), 4.Doe/Gache (Ford GT40), 5.Valinho (Datsun 240Z), etc.
En deux mots : A l’instar du plateau frère de l’Asavé, celui réservé aux GT/Tourisme 66-81 (auxquelles peuvent désormais se joindre les voitures de Sport d’avant 72) donne lieu à une seul course de 60 m dont le départ sera donné dimanche à 10h20. Au regard de la séance de qualification d’aujourd’hui, Franck Metzger (Cesca Grac) et la paire Eric Perou/Luc Cheminot (Chevron B8) se partageront la première ligne de la grille de départ devant la Porsche de Ghislain Gaubert et la nouvelle Ford GT40 de « John Doe », qui sera assisté en course par un certain Philippe Gache !

Course
Engagés : 20 - Le Top 5 : 1.Metzger (Cesca Grac), 2.Gruau (Porsche 911 RSR), 3.Besson (Alpine A310 V6), 4.Pommard (Ford Capri RS), 5.Blin/Lafon (BMW 530 ius).
En deux mots : Présent en invité avec sa Cesca Grac (trop jeune de deux ans), Franck Metzger prend logiquement la course à son compte dès le premier quart d’heure, tandis que Ghislain Gaubert (Porsche 911 RS 2,8l) est éliminé prématurément, tout comme Sylvain Regnier (Porsche Carrera 6). Solide deuxième au volant d’une Ford GT40 qu’il découvre, Philippe Gache doit malheureusement renoncer au moment de passer le volant à son propriétaire, « John Doe, embrayage hors d’usage. La seconde partie de cette course d’une heure n’amène aucun autre bouleversement, scellant le succès de Franck Metzger devant la Porsche 911 RSR 2,8l de Julien Gruau, vainqueur officiel du plateau, et l’Alpine A310 V6 de Gérard Besson. A bord de sa Datsun 240Z, Jean-Charles Valinho occupait cette troisième place avant de devoir regagner son stand à six minutes de l’arrivée. Jean-Sébastien Pommard hisse la première voiture de Tourisme à une quatrième place inespérée.

Texte : Jacques Furet - ©Photos : PhotoClassicRacing.com

 

PortFolio