Vous êtes ici : Accueil > Evénements > saison 2020

Historic Tour Nogaro : un été sans fin

Quatrième rendez-vous estival du Championnat de France Historique des Circuits 2020, l’Historic Tour de Nogaro a déployé ses plus beaux atouts devant les spectateurs du circuit Paul Armagnac. Dix nouvelles courses figuraient au programme de ce chaud dimanche de septembre.

Asavé Racing 65

Course 1 (Commune avec l’Asavé Racing 75)
Le top 5  : 1.J.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Cambon (Shelby Cobra), 3.Ancelin/Robert (Lotus Elan), 4.Deleplanque (Lotus Elan), 5.Dayraut (Porsche 911 2.0).
En 2 mots  : En manque de concurrence directe au volant de sa TVR Griffith 400, José Beltramelli prend une trentaine de secondes d’avance dès le premier quart d’heure de cette endurance de 45 mn. Derrière lui, une bataille s’engage pour la deuxième place entre deux autres superbes autos couvées par le team ATS : la Jaguar type E d’Arnold Robin et la Shelby Cobra de Nicolas Chambon. Après la séquence des arrêts aux stands, derrière un José Beltramelli intouchable, Lionel Robert se charge d’animer la fin de course au volant de la Lotus Elan de Philippe Ancelin. Troisième sous le drapeau à damier, il échoue à seulement 13’’ de la Shelby Cobra de Nicolas Cambon. Vainqueur en « 65 », José Beltramelli remporte également la course au scratch, moins de trois secondes devant le vainqueur du plateau « 75 », Franck Julien.

Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 75)
Le top 5 : 1.J.Beltramelli (TVR Griffith), 2.Chambon (Shelby Cobra), 3.Ancelin/Robert (Lotus Elan), 4.Deleplanque (Lotus Elan), 5.Dauxerre (Porsche 911 3.0 SC).
En 2 mots : Insatiable chasseur de victoires, José Beltramelli fait parler le V8 de sa TVR Griffith 400 dès le départ et atteint le cap des 15 mn, synonyme d’ouverture de la fenêtre des arrêts aux stands, avec plus de 23’’ d’avance sur la magnifique Shelby Cobra de Nicolas Chambon. A l’instar du samedi, Le Troyen boucle finalement ses 45’ de course en vainqueur avec 54’’ d’avance sur la Shelby Cobra, malgré un tête-à-queue, mais abandonne la victoire au scratch pour… un millième de seconde ! A l’image de la course 1, Lionel Robert effectue un relai express pour hisser au troisième rang la Lotus Elan qu’il partage avec Philippe Ancelin.

Asavé Racing 75

Course 1 (Commune avec l’Asavé Racing 65) Le top 5 : 1.Julien (Ford Escort RS), 2.Besson/Besson (Alpine A110), 3.Dauxerre (Porsche 911 3.0 SC), 4.L’Eplatennier (Porsche 911 3.0 SC).
En 2 mots : L’absence de quelques habitués du plateau est en partie compensée par la venue de la Ford Escort de WG British Racing (aux mains de Franck Julien), désormais équipée d’un redoutable Ford BDG de 300 ch, et du retour de l’Alpine A310 V6 de Gérard Besson, vue sur le Tour Auto quelques jours plus tôt. Au bout de 15 mn, alors qu’intervient l’ouverture des stands pour les arrêts obligatoires de cette course de 45 mn, les deux hommes occupent les deux premières places. C’est toujours le cas à l’attaque du dernier quart d’heure. Jean-François Besson, désormais à bord de l’Alpine paternelle, réduit légèrement l’écart mais bien insuffisamment pour imposer une quelconque menace sur la Ford Escort victorieuse.

Course 2 (Commune avec l’Asavé Racing 65) _ Le top 5 : 1.Julien (Ford Escort RS), 2.Besson/Besson (Alpine A110), 3.Dauxerre (Porsche 911 3.0 SC), 4.L’Eplatennier (Porsche 911 3.0 SC).
En 2 mots : Comme la veille, Franck Julien se porte immédiatement en tête de cette course de 45 mn avec arrêt obligatoire (2’30’’ minimum). Au bout de 15 mn, le pilote de l’Escort RS à moteur Ford BDG possède déjà une confortable avance sur l’Alpine A310 de Gérard Besson et la Porsche 911 3l SC de Fabien L’Eplatennier. Sans soucis la Ford de WG British Racing poursuit sa démonstration après les arrêts aux stands et s’impose ainsi pour la seconde fois. Passée aux mains de Jean-François Besson (par ailleurs privé de ses courses de Maxi 1300 Series à cause d’un embrayage défaillant sur son autre monture), l’Alpine A310 termine à 1’34’’ au terme des 45 minutes de course. Vainqueur de son plateau, Franck Julien remporte également cette course au scratch après avoir rattrapé José Beltramelli sur la ligne d’arrivée.

Voir les résultats du week-end

Texte : Jacques Furet - © Photos  : Guy Pawlak-Racingcarmedia

 

PortFolio