Vous êtes ici : Accueil > Evénements > Saison 2015

Historic Tour de Dijon, un championnat bien né

Un championnat béni des cieux. Entre averses et courtes accalmies, une météo capricieuse s’est mêlée au baptême du nouveau Championnat de France Historique des Circuits. Des conditions délicates qui n’ont en rien tempéré les ardeurs des quelques 400 pilotes réunis à Prenois.

Avec plus de 400 pilotes engagés, l’Historic Tour de Dijon a idéalement lancé le Championnat de France Historique des Circuits. Au soir de la première journée de courses, son promoteur, Laurent Vallery Masson (HVM Racing) s’en félicite. « On constate ce weekend une belle progression des participants dans tous les plateaux. La tendance est générale. Cela souligne la qualité du travail effectué par les opérateurs des différents trophées, et confirme l’effet Championnat de France. Avec le soutien de la FFSA, une nouvelle dynamique se met en place »

Claude Boissy

Le pilote du jour

Claude Boissy Bien que ne figurant pas au rang des vainqueurs de la première journée, Claude Boissy n’en est pas moins l’incontestable héros. De retour en course au terme d’un an et demi d’une éprouvante convalescence (consécutive à un accident de la route), l’homme a immédiatement fait montre d’un talent intact au volant de sa Ford Escort du Challenge GT/Tourisme, comme de sa Vauxhall Magnum de l’HTCC. Le bout d’un long tunnel pour lui qui se concrétisera par sa victoire dimanche en course 2.

Course 1 Partants : 32 – Le top 5 : 1.Gruau (Porsche 911) ; 2.Boissy (Ford Escort RS) ; 3.Pages (Porsche 911) ; 4.Andreoli (Porsche 911) ; 5.Sionneau (Porsche 911), etc. En 2 mots : Parti de la pole, le revenant Claude Boissy a perdu gros en effectuant un tête-à-queue dès le début de course. Bien que vite remonté à la 2ème place, cela n’a pas suffit pour empêcher Didier Gruau d’imposer sa Porsche 911 2,8L, après avoir ainsi mené de bout en bout. Sur sa propre Porsche, Alain Pages complète le podium en solitaire.

Course 2 Partants : 31 – Le top 5 : 1.Boissy (Ford Escort RS) ; 2.Beltramelli (Corvette C2) ; 3.Colinet (Alfa Roméo GTA) ; 4.Meynard (Porsche 911) ; 5.Gaubert (Porsche 911), etc. En 2 mots : Claude Boissy se devait de matérialiser son grand retour à la compétition par une victoire. Cette course 2, disputée en grande partie sous Safety Car, la lui a offerte. José Beltramelli hisse sa Chevrolet Corvette à la 2ème place, après avoir bénéficié de l’abandon des deux Porsche 911 de Patrick Andreoli et de Didier Gruau, le lauréat de la veille.

Texte : Jacques Furet - © Photos : PhotoClassicRacing.com

 

PortFolio

 
 
 
 

Documents joints