Vous êtes ici : Accueil > Evénements > Saison 2018

Historic Tour du Val de Vienne

Etape cruciale du Championnat de France Historique des Circuits, l’Historic Tour du Val de Vienne a parfaitement joué son rôle. A la veille du final de Nevers Magny-Cours, les prétendants aux titres ont tous marqué le week-end de leur empreinte.

Asave Racing 65 et 66-81

Essais qualifs (course unique et commune dimanche)
Pilotes engagés : 23 - Le Top 5 : Asavé 65 : 1.D.Gruau/Boissy (TVR Griffith 400), 2.Chambon (Shelby Cobra), 3.Kohler (Diva GT), 4.Beltramelli (Chevrolet Corvette), 5.Julien (Lotus Elan), etc. Asavé 66-81 : 1.Gaubert (Porsche 911 RSR), 2.Valinho (Datsun 240Z), 3.J.Gruau (Porsche 911 RSR), 4.Groppi/Groppi (Porsche 911 RS), 5.Regnier (Porsche Carrera 6), etc.
En deux mots : Si les recrues de l’Asavé ont pris part à deux séances d’essais qualifs distinctes ce matin, c’est exceptionnellement une seule et unique course d’une heure qui les réunira dimanche à partir de 10h. Didier Gruau/Claude Boissy (TVR Griffith 400), Nicolas Chambon (Shelby Cobra 289) et Damien Kohler (Diva GT), respectivement auteurs des trois meilleurs chronos du plateau Asavé Racing 65, y côtoieront notamment Ghislain Gaubert (Porsche 911 2,8 RSR), Jean-Charles Valinho (Datsun 240Z) et Julien Gruau fils (Porsche 911 2,8 RSR), les plus rapides de leurs homologues du plateau Asavé GT/Tourisme 66-81.

Course
Pilotes engagés : 23 - Le Top 5 : Asavé 65 : 1.Chambon (Shelby Cobra), 2.D.Gruau/Boissy (TVR Griffith 400), 3.Julien (Lotus Elan), 4.Augey/Guerardelle (MGB), 5.Deleplanque (TVR Grantura), etc. Asavé 66-81 : 1.Gaubert (Porsche 911 RSR), 2.Regnier (Porsche Carrera 6), 3.L’Eplattenier (Porsche 911 SC), 4.Dauxerre/Ardilouze (Porsche 911 SC), 5.Piat (Porsche 911 SC), etc.
En deux mots : A titre exceptionnel, les deux plateaux de l’Asavé partagent la même course d’une heure en ce dimanche matin. Leurs leaders respectifs, Gislain Gaubert (Porsche 911 2,8 RSR) et Didier Gruau (TVR Griffith 400) imposent logiquement leur rythme en début de course et atteignent le cap de l’ouverture de la fenêtre des arrêts aux stands séparés de seulement 6’’. A ce stade, suivent à plus d’une vingtaine de secondes les Porsche 911 de Julien Gruau et de Laurent Groppi. Bien moins heureux, José Beltramelli (Chevrolet Corvette), éliminé dès le premier tour sur un bris de boîte, et Damien Kohler (Diva GT) sont déjà « out ». Une fois l’épisode des arrêts achevé, Ghislain Gaubert attaque les vingt dernières minutes nanti d’une solide avance sur Claude Boissy (qui a relayé Didier Gruau au volant de la TVR) et Julien Gruau, malheureusement contraint à l’abandon peu après. Sans surprise, Ghislain Gaubert remporte le « scratch » alors que Nicolas Chambon (Shelby Cobra), en pleine bagarre avec Sylvain Regnier (Porsche Carrera 6) en fin de course, finit par ravir la victoire du plateau « 65 » à Claude Boissy dans le dernier tour.

Texte : Jacques Furet - © Photos : Guy Pawlak RacingCarMedia

 

PortFolio